Setsubun (節分) Le 03 / 02



Le Setsubun (節分) est une fête nationale japonaise qui célèbre l’arrivée du printemps selon l’ancien calendrier lunaire.

De nos jours, elle est célébrée le 3 février de chaque année. Elle est aussi très aisément appelée la fête du lancer de grains de soja.


Au Japon, Setsubun (節分) est le jour avant le début de chaque saison. Le nom, littéralement, signifie “division des saisons”, mais les termes se réfèrent au Setsubun (節分) de printemps, appelé Risshun (立春), célébré chaque année.


Le Mamemaki (豆まき) (On jette des grains de soja pour chasser le malheur à l'extérieur et on fait entrer le bonheur à l'intérieur de la maison)est usuellement accompli par le toshiotoko (年男)de la maison (l’enfant male qui est né l’année de l’animal correspondant au signe zodiaque chinois), ou le chef de famille.

Des grains de soja chauffés à la poêle sont lancés par la porte ou à un membre de la famille portant un masque de Oni (鬼 démon), pendant que les lanceurs chantent

“Oni wa soto! Fuku wa uchi!” (鬼は外! 福は内!).


Ces mots signifient littéralement quelque chose comme


“Démons (ou mauvais esprits) dehors! Chance (ou bonheur) dedans!”


Les grains symbolisent la purification de la maison en rejetant les mauvais esprits qui apportent la malchance et la mauvaise santé avec eux.

Alors, pour avoir de la chance, il est la coutume de manger des grains de soja, un pour chaque année de sa vie, et dans certaines régions, un pour chaque année de sa vie, et un de plus pour apporter de la chance pour l’année qui arrive.

Durant l’ère Heian平安 (794-1192), un célèbre moine bouddhiste était reconnu pour avoir chassé des onis 鬼 ( demon ) en leur jetant des graines (de soja).

Dans les temples bouddhistes et les sanctuaires shintoïstes à travers le pays, on effectue des célébrations pour Setsubun (節分). Les prêtres et les invités auteurs de Sumo, footballeurs, acteurs, chanteurs...vont jeter des graines de soja grillées.

Il est de coutume de manger un maki-sushi(巻き寿司) non coupé qui s'appelle Eho-Maki (恵方巻き)(Lit. “rouleau de la direction de la chance”) lors de Setsubun (節分)en faisant face à la direction annuelle de la chance déterminée par le signe du zodiaque chinois de l’année (signe chinois).

Des cartes sont publiées et occasionnellement proposées avec un maki-sushi (巻き寿司)non tranché pendant le mois de février. Les familles vont aussi accrocher des décorations de têtes de sardine et de feuilles sacrées à l’entrée de leur maison pour empêcher les mauvais esprit de rentrer. Attention ! Il faut le manger sans parler !!!




12 vues0 commentaire